Turn your Experience into Knowledge and Share it
Lettre d'information mensuelle :


Pieter JONGEPIER

 - MBA, Master in Business Administration (NIMBAS / Université de Bradford, Royaume-Uni)
- BAA, Bachelor in Business Administration (Ecole suisse de gestion hôtelière, Suisse).

Pieter JONGEPIER a plusieurs années d'expérience en tant que gestionnaire international et consultant en gestion. Il a travaillé sur des engagements nationaux, paneuropéens et mondiaux au sein de l'industrie hôtelière, des services informatiques, du secteur des voyages d'affaires et de l'industrie aéronautique. Pieter travaille actuellement à plein temps en tant que Senior Project Manager sur les missions internationales pour le plus grand fournisseur de services au sol et de transport de fret dans le secteur aérien.

Depuis 2015, avec Business Science Institute, Pieter est engagé dans un DBA en gestion, qui considère le rendement des entreprises et la gestion du changement. Il étudie en particulier la relation entre les capacités de collaboration et les capacités dynamiques dans les entreprises de services multinationales. Les objectifs de sa recherche sont d'approfondir la manière dont les capacités dynamiques opèrent sur le terrain et de mieux comprendre le contenu et les processus associés à leurs stratégies d'utilisation. 

 

Résumé de thèse

The concept of dynamic capabilities deployed in practice: Mapping of dynamic capabilities in an organizational transformation project.

[Le concept de capacités dynamiques déployées dans la pratique: la cartographie des capacités dynamiques dans un projet de transformation organisationnelle]

La performance supérieure à la moyenne d'une organisation au sein d'une industrie est généralement attribuée à un avantage concurrentiel. Une variété de théories au sein de la gestion stratégique a émergé pour répondre à la question des causes de cet avantage concurrentiel. L'une des approches les plus récentes attribue l'évolution d'un avantage concurrentiel aux capacités dynamiques d'une organisation. Cette approche des capacités dynamiques est considérée comme une extension de la conception de la firme basée sur ses ressources (RBV). La différence est de considérer la firme selon sa relation avec un environnement dynamique. La concentration sur les capacités dynamiques est une perspective très encourageante pour expliquer le développement de la performance, supérieure à la moyenne, d'une organisation en termes de dynamisme accéléré de l'environnement d'une organisation. Les innovations technologiques rapides, l'augmentation de la concurrence mondiale et les cycles de vie de la production plus courts sont les principaux moteurs de ce dynamisme. De tels facteurs ont encouragé les chercheurs à étendre la perspective plutôt statique de la RBV. Selon cette approche assez nouvelle pour expliquer l'avantage concurrentiel, une compréhension plus approfondie des capacités dynamiques d'une organisation est nécessaire.

Le flux de recherche autour des capacités dynamiques est encore relativement nouveau et sous un intense débat surtout académique. La dangerosité des constructions, l'ambiguïté, les points de vue contradictoires, une variété de définitions ainsi que le manque de données empiriques sur le terrain sont évidents et présentent des défis importants pour expliquer l'avantage concurrentiel réel d'une organisation. Par exemple, les points de vue opposés de l'idiosyncrasie et de la fongibilité des capacités dynamiques créent toujours un débat quant à savoir si les capacités dynamiques sont spécifiques à l'organisation ou transférables à d'autres organisations grâce aux meilleures pratiques de management stratégique (dans la même industrie ou dans de multiples industries). L'influence de l'environnement d'une organisation sur le développement de telles capacités dynamiques, contrairement aux sources internes de l'organisation, reste également largement incertaine. Pour cette raison, les praticiens critiquent souvent les implications normatives limitées générées par ce flux de recherche particulièrement de d’orientation académique.

La portée de mes recherches affecte différentes zones du management stratégique. Tout d'abord, cette thèse contribue à la recherche sur les capacités dynamiques d'un point de vue pratique. Elle aborde un certain nombre de lacunes dans la recherche et génère de nouvelles connaissances sur le développement des capacités dynamiques, sur l'influence que les gestionnaires ont sur elle et sur l'idiosyncrasie des capacités dynamiques, c’est-à-dire les idées qui approfondissent la compréhension de l'impact du contexte d'une organisation. Ma recherche n'essaie pas de répondre à toutes les questions concernant les capacités dynamiques dans leur intégralité. Plutôt, elle essaie d'ajouter une perspective de praticien sur des sujets qui jusqu'à maintenant ont été compris à partir d'un point de vue théorique. Je considère cette thèse comme une contribution à la recherche en cours sur la gestion stratégique en général, et sur les capacités dynamiques, en particulier, ce qui implique de nouvelles recherches devront être effectuées sur le sujet des capacités dynamiques d'un point de vue plus large avec une reconnaissance adéquatedes facteurs connexes. Le contexte de recherche de cette thèse se situe dans la division du Royaume-Uni et de l'Irlande d'une organisation multinationale de services aéronautiques ayant des racines suisses. Son objectif permet d'identifier les facteurs qui influent sur les capacités dynamiques et que la plupart des organisations. Ce travail clarifie l'importance de l'environnement d'une organisation et crée des idées transférables qui peuvent aider à renforcer la compétitivité d'autres organisations.

Avec les résultats de cette recherche sur les capacités dynamiques, la contribution de ma thèse s’adresse à la gestion stratégique en général et permettra d’appuyer progressivement le flux de recherche dans le décryptage ultérieur de l'avantage concurrentiel d'une organisation.

Deuxièmement, j'ai l'intention d'inférer des idées de gestion pour promouvoir le « problème actuel » plutôt que le sujet négligé des « capacités dynamiques » dans le monde des praticiens.

L'amélioration de la prise de conscience concernant les facteurs qui influent sur l'évolution des capacités dynamiques devrait avoir une valeur pour les gestionnaires, même si l'impact direct des gestionnaires pour manipuler ces facteurs peut être limité dans une certaine mesure. En outre, l’analyse approfondie de la société multinationale étudiée pourra probablement suggérer de nouvelles idées aux gestionnaires d'autres entreprises. Grâce à la discussion de l'influence des gestionnaires sur le développement de l'identification des capacités dynamiques et de la transférabilité de ces capacités, des implications normatives, devraient permettre aux gestionnaires de mieux comprendre les réalités du développement des capacitésdynamiques et de saisir les lignes directrices plus concrètes pour nourrir un avantage concurrentiel spécifique.

En résumé, les contributions de ma thèse, l'analyse et les résultats de cette recherche peuvent être considérées comme une combinaison de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée qui produit de nouvelles idées et fait progresser la vision concrète des capacités dynamiques, à la fois théoriquement et pratiquement. Avec sa recherche, l'auteur a contribué à la recherche sur les capacités dynamiques en décrivant le développement d'un projet de transformation stratégique et la façon dont les capacités dynamiques ainsi que les capacités stratégiques d'ordre supérieur conduisent le changement vers un objectif final orienté stratégiquement. Un modèle conceptuel est fourni qui montre comment une organisation multinationale s'appuie sur sa base de ressources pour apporter des changements profonds déterminés en période de turbulences dans son environnement (interne et/ou externe).

Cette recherche fournit des propositions d’action pour les praticiens, comme les décideurs et les dirigeants d'organisations multinationales. L'auteur explique la connexion entre les différents éléments du cadre conceptuel, l'impact des décisions de gestion et le rôle des gestionnaires dans une transformation organisationnelle. Enfin, l'auteur fait un certain nombre de recommandations à la société cible pour les futurs projets de changement organisationnel.

S’inscrire pour l’Executive DBA
S’inscrire pour l’Executive DBA à distance
Les inscriptions sont désormais ouvertes pour le DBA à distance.