Turn your Experience into Knowledge and Share it
Lettre d'information mensuelle :


Djawed SANGDEL

Président SWISS UMEF UNIVERSITY. Enseignant leadership et entrepreneuriat.

Thèse dirigée par : Marc Bonnet

Résumé

Comment repenser le modèle d’apprentissage par l’approche numérique dans les pays en voie de développement
(Cas de l’Afghanistan).

L’enseignement supérieur en Afghanistan fait face à plusieurs difficultés majeures : les questions d’accessibilités, de sécurité et des moyens financiers, sachant que la demande en éducation et en formation des jeunes augmente chaque année de manière exponentielle. La recherche que nous avons réalisée détermine la façon de mettre en place, avec ou sans connexion au réseau Internet, des formations à distance, encore inexistantes en Afghanistan. Elle porte sur l’organisation et les performances de l’enseignement supérieur à distance et sur la façon de palier à ce vide dans ce pays, avec ou sans connexion au réseau Internet. Dans l’environnement compétitif et dynamique des économies modernes de la connaissance, les politiques éducatives occupent une place centrale. L’avenir économique, social et politique d’un pays dépend, entre autres, de l’éducation qui lui permettront d’avoir une vue non seulement à court terme, mais également à long terme.
Dans les disciplines où l’on cherche à agir sur des cas concrets pour les améliorer, par exemple par l’introduction de nouveaux outils de gestion (knowledge management), le pilotage de la performance du Ministère de l’enseignement supérieur (MES) et repenser donc le modèle d’apprentissage par l’approche numérique en Afghanistan. Nous avons fait le choix de nous appuyer sur la recherche-intervention qualimétrique (Savall, 2004) une approche épistémologique de la recherche en gestion ayant permis de développer une ingénierie de l’action collective dénommée management. Cette approche nécessite notamment d’identifier les dysfonctionnements organisationnels qui génèrent des coûts cachés dans le secteur de l’enseignement supérieur et qui impactent le développement socioéconomique de l’Afghanistan.
Nous avons expérimenté une nouvelle modalité de mise en œuvre de l’enseignement supérieur à distance selon la situation de l’Afghanistan, avec quatre options selon la situation de chaque citoyen et sa localisation. Chacun pourra choisir entre la télévision, la radio, l’iPad et une plateforme en ligne et aura des accès en fonction de ses désirs et de ses moyens. L’avantage de cet appareil iPad est qu’il fonctionne également avec une batterie solaire rechargeable fournie avec le pack de formation Ce modèle évite l’obligation de se connecter à l’électricité, au réseau de l’Internet à très haut débit, et il contourne la complexité d’utilisation des logiciels des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Nous avons mis en place une nouvelle méthode d’enseignement supérieur à distance, adaptée à la situation de l’Afghanistan. Celle-ci pourrait assurer un rôle moteur, d’innovation et de la modernisation du système, parallèlement à un développement durable, sans investissements lourds. L’ensemble des Afghans, Où qu’ils se trouvent dans le pays où la diaspora, aurait ainsi la possibilité d’étudier. Dès lors, toutes les catégories socioprofessionnelles (étudiants, hommes, femmes, personnes âgées, femmes au foyer, personnes vivant avec un handicap où ayant une mobilité réduite) sont concernées par cette thèse.

Mots-clés : Gouvernance, innovation, éducation, formation à distance, analyse qualimétrique, management socioéconomique, apprentissage organisationnel, coûts cachés et performance, recherche- intervention, finance et constructivisme générique.