Turn your Experience into Knowledge and Share it
Lettre d'information mensuelle :


Joseph J. EL HELOU

Joseph EL HELOU – Genève 3 (2015-2018)

Ingénieur civil spécialisé dans le domaine du traitement des eaux urbaines et municipales. Il a passé 11 ans en Algérie en tant qu'ingénieur spécialisé et puis Directeur de Projet.

Il est basé à Beirut depuis 2017 en tant que directeur de projet sur la construction de l'usine d'eau potable du Grand Beirut, projet financé et suivi par la Banque Mondiale.

Il a soutenu sa thèse en septembre 2017 sur le thème « Méthodes de gestion des risques projets en Algérie : cas de l’environnement turbulent ».

Maîtriser les risques est une préoccupation majeure en conduite de projet de construction. Cette étude définira un modèle pour les risques projets ainsi que pour les méthodes d'atténuation de ces risques. La turbulence de l'environnement sera prise en compte également, spécifiquement le cas de l'Algérie. Cette étude permettra aux Managers de se concentrer sur les actions les mieux adaptées aux risques projets les plus récurrents.

Thèse sous la direction du Professeur Jean Fabrice Lebraty.

Résumé de thèse

La gestion des risques dans les projets de construction en environnement turbulent, le cas de l’Algérie.

Maîtriser les risques est une préoccupation majeure en conduite de projet de construction, les risques étant définis comme la possibilité qu'un projet ne s'exécute pas conformément aux prévisions de délai, de coût et de qualité.

Cette étude définira un modèle de gestion de risques pour les projets de construction en Algérie, plusieurs méthodes de réduction de risque seront proposées par la suite. La turbulence de l’environnement sera prise en compte également notamment la chute des cours de pétrole et la situation géopolitique de l’Algérie. Cinq experts professionnels analyseront ce modèle dans un premier temps, une hiérarchie des risques et une hiérarchie des méthodes de réduction seront établies par la suite. Dix-sept managers dans le domaine de la construction procéderont à la comparaison par paire des risques et des méthodes de réduction pour chaque hiérarchie. L’Analytic Hierarchy Process permettra de classer les risques ainsi que leurs méthodes de réduction.

Les résultats montrent qu’il n’y a pas de modèle existant pour la gestion de risque, dans un environnement turbulent chaque projet doit créer son propre modèle de management de risque. Les risques liés à la turbulence de l’environnement sont prioritaires pour les participants, le problème de financement des projets et l’efficacité des partenaires locaux sont les facteurs les plus préoccupants. La formation continue du directeur de projet et l’introduction de clauses de compensation financière pour les entreprises font partie des techniques de réduction de risques les plus efficaces.

Cette recherche sensibilisera les managers sur les risques de l’environnement turbulent actuel en Algérie et elle leur permettra de se concentrer sur les actions les mieux adaptées à la situation actuelle. Les entreprises qui adapteront un programme de management de risque en se basant sur les risques et les méthodes de réduction identifiés dans cette étude pourront éviter la dérive de leurs projets en cours et seront mieux se préparer pour les affaires à venir.