Dr. ELATI Alexander

DBA à distance n°2 (2018-2021)

Titulaire d’un Master of Business Administration & Engineering et d’un Bachelor of Sciences en Ingénierie Biomédicale obtenus en Allemagne, Alexander Elati a actuellement plus que dix ans d’expérience en tant que Manager de projet dans le domaine médical.

Il a soutenu en septembre 2021 son Executive Doctorate in Business Administration (EDBA), sur le thème « Amélioration du processus de réponse aux appels d’offres par l’application de méthodes de gestion de projet : Cas des appels d’offres publics sur les équipements médicaux », sous la direction de M. Olivier Lavastre, Professeur des Universités en Sciences de Gestion et du Management, Université Grenoble Alpes, Grenoble IAE.

Direction de thèse

Pr. LAVASTRE Olivier

Intitulé

Amélioration du processus de réponse aux appels d’offres par l’application de méthodes de gestion de projet : Cas des appels d’offres publics sur les équipements médicaux

Résumé

Le processus de réponse aux appels d’offres est une procédure très courante dans tous les secteurs professionnels. La réponse à un appel d’offre est un exercice qui prend du temps et nécessite expérience, professionnalisme, compétence, organisation et discipline
de la part de l’équipe dédiée à cette mission. En effet, pour rester compétitive, l’entreprise répondant à l’appel d’offres doit soumettre une offre à la fois attractive (notamment en termes de solutions techniques, prix et délais) et réalisable (en termes de processus de réalisation, ressources allouées et risques encourus). Pourtant, très souvent, tout l’effort déployé ne sert à rien et l’entreprise ne remporte pas le marché.

Les travaux présentés dans cette thèse DBA se placent dans le cadre de la réponse aux appels d’offres inscrits dans le marché public du matériel et des équipements médicaux.
Face à la complexité du processus de réponse aux appels d’offres, nous souhaitons proposer aux entreprises soumissionnaires une démarche managériale qui améliore ce processus.
Pour cette raison, nous nous sommes posé la question : Est-il possible d’améliorer le processus de réponse aux appels d’offres en appliquant des méthodes de gestion de projet ?
Pour répondre à la question de recherche, nous avons proposé d’utiliser une approche basée sur l’application de méthodes de gestion de projet pour aider les soumissionnaires lors de l’élaboration de l’offre à rationaliser le processus dans un but d’efficacité et de meilleur rendement.

Notre démarche de recherche a été construite en liant un objet empirique qui est le processus de réponse aux appels d’offres, à des objets méthodologiques qui sont les méthodes utilisées pour observer notre objet empirique, à savoir, l’étude par simulation basée sur trois méthodes de gestion de projet (Kanban, Lean Management et méthode en Cascade) et l’enquête, Delphi, et à des objets théoriques qui sont les références théoriques mobilisées pour comprendre notre objet empirique, à savoir, l’état de l’art sur le processus de réponse aux appels d’offres, les méthodes de gestion de projets, les indicateurs de performances.

Les principaux résultats obtenus ont montré que :
– selon l’étude par simulation, le Lean Management est plus performant que le Kanban dans l’utilisation effective des moyens mis à la disposition de la production de l’offre, le taux des erreurs commises lors de l’élaboration de l’offre, la durée totale du processus, le niveau de performance des agents d’exécution et le degré de satisfaction des membres de l’équipe en charge du processus. Alors que le Kanban réduit au minimum le temps consacré à la réalisation d’une tâche. Quant à la méthode en Cascade, elle est classée en dernier rang pour la majorité des indicateurs.
– selon l’étude Delphi, les managers de projet placent la méthode Lean Management et la méthode Kanban presque à égalité et excluent la méthode en Cascade comme méthode de gestion du processus de réponse à l’appel d’offres.

Nos travaux de thèse DBA nous ont permis de produire sept contributions :

1ère : un modèle de processus de réponse aux appels d’offres, issu d’une synthèse des différents modèles développés dans des travaux antérieurs ;

2ème : liste des méthodes et outils adaptés à l’application d’un cycle de vie d’un projet ;

3ème : liste pragmatique d’indicateurs SMART que l’entreprise soumissionnaire à un appel d’offres pourrait appliquer aux différentes tâches dans son processus ;

4ème : un renforcement des compétences du personnel de l’entreprise de l’étude en charge de l’élaboration des dossiers de réponse aux appels d’offres, par des séances de formation aux méthodes de gestion de projet, assurées par le doctorant lui-même ;

5ème : le Lean Management et le Kanban apparaissent comme des méthodes adaptées au processus de réponse aux appels d’offres, selon l’enquête par simulation et l’enquête Delphi ;

6ème : l’adoption des méthodes de gestion de projet, en tant que techniques managériales dans une entreprise, est appréciée par la majorité des managers de projets, et elle est même fortement recommandée ;

7ème et principale contribution, une méthode hybride de gestion de projet qui serait issue du Kanban et du Lean Management.

La possibilité d’améliorer le processus de réponse aux appels d’offres et la proposition de cette nouvelle méthode hybride de gestion de ce processus attestent bien que nous avons répondu à notre problématique initiale.