Dr. NAGY Gyula

Digital DBA n°3 (2019-2022)

Gyula J Nagy est un consultant indépendant dans le secteur des services financiers. Il a 20 ans d’expérience après son MBA de Berkeley dans le conseil et à des postes de direction. Il a travaillé dans le conseil chez McKinsey&Co. et dans diverses banques à des postes de PDG et de PDG adjoint dans les opérations et les ventes à travers l’Europe.

En septembre 2021, Gyula J Nagy a soutenu son doctorat en administration des affaires dans le domaine de la gestion de la performance avec le titre “Investigating managerial blurring of employee goals”. Sa recherche de doctorat a été supervisée par la Professeure Isabelle Walsh à SKEMA Business School, Université Côte d’Azur, GREDEG.

Direction de thèse

Pr. WALSH Isabelle

Intitulé

Enquête sur le flou des objectifs des employés par les gestionnaires.

Résumé

La présente recherche, qui utilise une méthode mixte fondée sur la théorie enracinée, identifie le comportement managérial contre-intuitif consistant à fixer des objectifs flous aux employés afin de maintenir la flexibilité en matière d’évaluation. La fixation d’objectifs flous conduit à une diminution du niveau de spécificité des objectifs, ce qui entraîne une baisse des niveaux de performance et de motivation des employés. En raison de la prévalence de la fixation d’objectifs dans le cadre du processus de gestion des performances des entreprises et du temps investi dans la gestion d’un tel système, ce comportement managérial représente des pertes de temps et d’argent importantes pour les entreprises du monde entier. La présente étude identifie les forces critiques qui déterminent ce comportement managérial, notamment le désir de flexibilité, le profil des tâches, l’évitement des conflits par les managers, l’orientation des objectifs par les managers et la configuration de la gestion des performances. Cette recherche souligne également que lorsque l’efficacité de la gestion de la performance est compromise par des objectifs flous, les managers se tournent souvent vers la mise en place d’une gestion fantôme de la performance afin d’en atténuer les impacts négatifs. Les résultats de la recherche ont des implications théoriques et pratiques. Ils apportent des compléments au vaste domaine de la fixation des objectifs et préconisent également des outils aux praticiens de la gestion afin de modifier ce comportement managérial.